Créez du Contenu qui Plaît à votre Audience ET à Google

• 9 min
Créez du Contenu qui Plaît à votre Audience ET à Google

Les marketeurs parlent toujours de créer du « bon » contenu, ou du contenu « efficace ». Ils sortent leur arsenal d'outils pour examiner chaque pixel de l'écran, vérifier le ciblage et la densité des mots clés, et si le texte et les appels à l'action sont assez bien câblés pour convaincre l'audience selon l'étape de la vente dans laquelle le lecteur se trouve.

Et pourtant, Google n'a pas terminé d'étendre sa liste d’exigences, au même rythme que ses avancées en intelligence artificielle d'ailleurs. Plus le temps passe, et plus Google s'attend à ce que votre contenu offre à son lecteur une expérience irréprochable. Cela signifie qu'il doit avant tout être facile dutilisation.

Qu'est-ce qu'un contenu facile d'utilisation ?

Certaines personnes sont dégoûtées à l'idée de créer du contenu dans le seul et l'unique but de servir leurs intérêts professionnels (vente, marketing, ...) ou personnels (notoriété, autoformation, expérience, ...), ce que je peux totalement comprendre. La réalité est que, sur internet, l'écriture est avant tout un outil pour booster ses taux de conversion. C'est un fait. Le contenu n'est pas un art, car il doit répondre à des fonctions précises.

Le contenu doit répondre aux questionnements de son lecteur, le divertir, ou l'aider à prendre une décision. Par exemple, les internautes peuvent utiliser le contenu pour:

  • Cuisiner une sauce curry grâce à une recette bien détaillée
  • S'informer des faits en temps réels en lisant la presse
  • Rechercher des informations et des avis pour décider quelle voiture acheter
Pour plaire à Google, aidez votre audience à résoudre ses problèmes.
Pour plaire à Google, aidez votre audience à résoudre ses problèmes.

Vous l'aurez compris, en tant que créateur de contenu, votre mission principale est d'aider vos lecteurs, de répondre à leurs questions. Mais si aider vos lecteurs était votre seule mission, ça serait bien trop facile et ennuyant. Et ça serait dommage que ce que vous créez termine dans la décharge bien remplie des contenus inutiles d'internet.

Ecrire du contenu facile d'utilisation

J'ai une question pour vous: Lisez-vous des livres, des magazines ou des journaux ?

Si oui, c'est une excellente chose, mais peut-être vous devriez arrêter de prendre exemple sur eux. Pensez plutôt aux manuels scolaires. Alors non, je ne parle pas de tous les mauvais souvenirs auxquels vous les avez rattachés, mais plutôt de la façon dont ils sont structurés (qui est sans doute la seule chose utile qu'on peut en tirer aujourd'hui).

Dans un manuel scolaire, chaque chapitre contient une table des matières, des paragraphes courts, des marges ou des glossaires pour clarifier les concepts et des diagrammes ou des graphiques pour illustrer les concepts complexes. Autrement dit, ils sont spécialement conçus pour apprendre et vulgariser des concepts et répondre à des questions spécifiques.

Voici quelques bonnes pratiques inspirées de la pédagogie des manuels scolaires pour rendre vos contenus plus faciles d'usage:

  • Alignez les attentes dès le départ. Les lecteurs sont plus susceptibles de s'engager dans quelque chose s'ils savent à quoi s'attendre. Indiquez une estimation du temps de lecture au début de l'article. En général, il faut de trois à cinq minutes pour lire 500 mots.
  • Mettez en évidence les points importants. Saviez-vous qu'en moyenne, la plupart des internautes ne passent pas plus de 15 secondes sur une page avant de la quitter ? Il y a un tas de raisons qui peuvent expliquer pourquoi ils s'échappent aussi rapidement, mais l'une des plus fréquente est le fait de ne pas trouver ce qu'on cherche. C'est pourquoi il est important d'organiser ses contenus avec des titres et sous-titres cohérents.
  • Utilisez les listes à puces. En plus d'être claires et explicites, elles augmentent la lisibilité de votre contenu et favorisent leur compréhension.
  • Ecrivez des paragraphes de 2 à 3 phrases. Les paragraphes plus longs sont utiles dans certaines situations, par exemple pour améliorer l'organisation ou l'analyse du contenu. Mais gardez à l'esprit que les longs paragraphes sont ennuyeux et que votre audience fera tout pour les éviter !
  • Insérez du contenu multimédia. Images, diagrammes, graphiques, vidéos, ... Par nature, l'être humain aime le visuel, l’interprète plus rapidement, et assimile mieux les concepts lorsqu'ils appuient le contenu textuel. Lorsque vous insérez des médias, prenez en compte les bonnes pratiques du référencement moderne: compressez les images et ne chargez les images qu'au moment où l'utilisateur a besoin de les voir grâce au lazy-loading.
  • Ouvrez les liens dans un nouvel onglet. Vous est-il déjà arrivé de cliquer sur un lien, et que celui-ci vous fasse quitter l'article que vous étiez en train de lire ? Avouez que c'est particulièrement frustrant. Assurez-vous que chaque lien que vous insérez dans votre contenu soit configuré pour s'ouvrir dans un nouvel onglet.
  • Insérez du texte alternatif. C'est l'un des points fondamentaux du SEO. Comme l'explique Moz, le texte alternatif est avant tout utile aux personnes malvoyantes qui utilisent un lecteur d'écran, mais il s'affiche aussi lorsque votre média n'a pas pu être chargé. Les moteurs de recherche analyse également les textes alternatifs pour comprendre ce que représentent vos médias. Ajoutez toujours une légende courte et descriptive à vos images et vos vidéos.
En moyenne, les internautes ne passent pas plus de 15 secondes sur une page avant de la quitter.
Cliquez pour Tweeter

Chez Palmy.io, on aime faire gagner du temps aux créateurs de contenu. Notre éditeur est sur-optimisé pour que les contenus créés répondent à ces sept critères. De cette façon, nos membres n'ont pas besoin de se soucier du SEO et de l'expérience utilisateur, et peuvent rester concentrés dans la création de contenus de haute qualité.

Et le SEO dans tout ça ?

Selon UX Collective, Google est de plus en plus attentif à l'expérience utilisateur (UX). En réalité, Google considère l'UX comme le troisième facteur le plus important lorsqu'il indexe vos contenus. Pour cela, il analyse quatre critères principaux:

  • Le temps de chargement de la page
  • Le temps passé sur la page
  • L'accessibilité
  • Le responsive: la page s'adapte à toute taille d'écran

Si vous suivez les critères qu'on a vu plus haut, votre contenu offrira une meilleure expérience à votre audience. Retarder le chargement de vos images réduit le temps de chargement de la page. L'utilisation de phrases courtes et couramment utilisées facilite la lecture du contenu, ce qui incite les lecteurs à rester plus longtemps sur la page. Insérer une légende sous vos images et vidéos rend votre contenu plus accessible aux personnes malvoyantes et aux moteurs de recherche.

0
Ce contenu a été écrit par

Decentraliseur

coucou