Explosion du Bitcoin en 2020: Possible ? (spoiler: oui.)

• 5 min
Explosion du Bitcoin en 2020: Possible ? (spoiler: oui.)

Depuis 2015, le mois de janvier était synonyme d'une baisse du prix généralisée sur les cryptomonnaies. Mais cette année, cela semble être un scénario bien différent puisque nous avons débuté ce mois de janvier avec une hausse de plus de 15%, soit environ 1 000 € en quelques jours.

Le prix du Bitcoin a tendance a baisser durant chaque mois de janvier. Source: @ceterispar1bus
Le prix du Bitcoin a tendance a baisser durant chaque mois de janvier. Source: @ceterispar1bus

Tandis que le Bitcoins était sur une dynamique plutôt calme comparé aux années précédentes, la tendance s'est vite renversée en nous dessinant de belles bougies vertes, avant que le prix du Bitcoin se stabilise autour des 8 300 dollars le mercredi 8 janvier.

Et pour autant, ces irrégularités annoncent-elles pour autant une cassure des schémas pré-établis et un changement de direction vers la hausse ?

Tensions Géopolitiques

Nombreux sont ceux à spéculer sur le lien entre ces derniers mouvements et les tensions entre les USA et l'Iran.

D'après un récent rapport publié par les analystes de Bloomberg, il semblerait que ces actualités géopolitiques favorisent bien une tendance haussière sur le BTC.

Le rapport annuel de Bloomberg sur les cryptomonnaies prédisent un Bitcoin qui re-visite l’intervalle de prix établie en 2019 pour re-tester les 14 000 $. Trois facteurs rendraient cela possible: L'affaiblissement du dollar, un marché boursier plus volatile et des tensions géopolitiques accrues.

La réaction initiale du Bitcoin face aux tirs aériens opérés par les USA sur le général le plus puissant de l'Iran était un bon test pour notre prémisse que la première cryptomonnaie est en voie de maturation vers une version numérique de l'or.

Peut-on lire dans le rapport.

Des Bitcoins de plus en plus Rares

Mercredi 8 janvier, le Bitcoin a bondi a son plus haut de la semaine, pendant que l'or a atteint les 1 600 $ pour la première fois depuis 2013.

On parle souvent du Bitcoin comme « l'or numérique », en partie pare que la quantité d'unités disponibles est définitivement limitée et qu'il est impossible d'en créer plus, ce qui est aussi le cas de l'or.

Le tant attendu halving, qui a lieu cette année au mois de mai, divisera par deux la récompense par bloc miné, passant de 12.5 à 6.25 BTC. Cet événement renforcera davantage la pression sur l'offre si la demande continuait à croître.

La quantité de Bitcoins produits n'aura alors jamais été aussi faible puisqu'elle s'établira à 2.5% au cours de l'année 2020. Certains analystes estiment que l'offre pourrait bien tomber en dessous de 2%.

Cependant, tout le monde n'est pas convaincu des similarités entre le bitcoin et l'or. Mati Greenspan, le fondateur de Quantum Economics, qui est spécialisé dans les cryptomonnaies et les échanges de devises, estime que la corrélation entre les deux actifs n'est pas assez significative.

La volatilité, un problème pour la plupart

Le Bitcoin a également été sujet à de courtes périodes de forte volatilité. Par exemple, le prix a bondi lorsque le dirigeant de la Chine a appelé son pays à accélérer son adoption de la technologie de la blockchain, avant de revenir dans son intervalle de prix datant de la semaine précédente. Pour certains analystes, celle volatilité serait un frein à l'utilisation du bitcoin en tant que réserve de valeur.

Plus d'Investisseurs

D'après le rapport de Bloomberg, le Bitcoins pourrait voir son nombre d'investisseurs augmenter de différentes façons.

Le marché des dérivés s'étend rapidement, ce qui permet aux investisseurs institutionnels d'être plus exposés aux cryptoactifs. L'entrée de ce type d'investisseur sur le Bitcoin entraînera une augmentation du volume d'échange, et ainsi une réduction de la volatilité. C'est aussi un bon signal d'intégration auprès des marchés de masse.

0
Ce contenu a été écrit par

Decentraliseur

coucou