Structurez vos Contenus pour les rendre plus Accessibles

Niveau 1108 Karma1 Abonnés

En 2007, l'INSEE indiquait qu'une personne sur quatre était considérée comme handicapée en France, ce qui représente tout de même 9,6 million de d’individus. Cela signifie qu'en moyenne 24% de votre audience pourrait avoir besoin d'assistance pour utiliser internet, que ce soit par le biais de technologies d'assistance ou d'autres personnes. Ces handicaps peuvent inclure des difficultés ...

  • Auditives: 13.2% de la population active
  • Visuelles: 4.3% de la population active
  • Cognitives: 1.8% de la population active
  • Physiques (aussi appelées difficultés motrices): 5.8% de la population active

Lorsque vous rédigez du contenu, prenez-vous en compte ces personnes ?

Rendre vos contenus accessibles vous permet d'inclure dans votre stratégie de contenu toutes ces personnes étant affectées par divers handicaps, ce qui a de grandes probabilités d'élargir votre audience (souvenez-vous, on parle quand même de 24% de la population active).

Pour rendre le Web plus accessible aux personnes pouvant rencontrer des difficultés, le W3C (World Wide Web Consortium) a publié les Web Content Accessibility Guidelines (WCAG). Ces lignes directrices mettent en évidence les différents moyens par lesquels les internautes peuvent améliorer l'accessibilité de leurs contenus.

Voici une liste des bonnes pratiques qui vont vous permettre de mieux structurer vos contenus pour les rendre plus accessibles aux internautes rencontrant des difficultés auditives, visuelles, cognitives ou motrices.

Ecrivez des phrases et des paragraphes courts

Non seulement cette règle bien connue des rédacteurs professionnels remonte aux tout débuts de l'écriture, mais elle vous permet aussi de rendre votre contenu plus accessible. Des phrases et des paragraphes courts rendent vos contenus plus compréhensibles tout en étant plus agréables à lire. Dans ses WCAG, le W3C vous donne quatre critères à respecter pour améliorer la compréhension de vos lecteurs.

  • Votre contenu doit être structuré dans un ordre logique dans lequel chaque paragraphe contient un point principal. Les personnes qui écoutent votre contenu grâce à un lecteur d'écran auront plus de facilités à comprendre votre texte.
  • Utiliser des paragraphes courts donnera aux utilisateurs plus de contrôle lorsqu'ils personnaliseront leur affichage (avec une application loupe par exemple).
  • Les personnes ayant des troubles liés à l'apprentissage trouveront votre contenu plus compréhensible s'il se compose de phrases courtes.
  • Les phrases courtes aideront également les personnes rencontrant des difficultés cognitives à rester concentrées sur votre contenu.

Garder une structure cohérente et consistante avec les H2 / H3

Les balises de titre H2 et H3 font partie des éléments les plus déterminants à la compréhension de votre contenu par les technologies d'assistance. C'est pourquoi vos titres doivent toujours suivre une hiérarchie appropriée, c'est-à-dire qu'ils doivent être empilés dans un ordre logique décrivant clairement l’organisation de votre contenu.

Exemple d'une arborescence de titres avec les balises h1, h2 et h3
Exemple d'une arborescence de titres avec les balises h1, h2 et h3

La bonne façon d'insérer des citations

Beaucoup de créateurs de contenu utilisent du texte italique pour créer des citations. En plus d'être pénalisante pour le référencement sur Google, cette mauvaise habitude complique la tâche aux technologie d'assistance. Faites toujours attention d'utiliser les bonnes balises:

  • <q> pour les courtes citations qui tiennent en une ligne
  • <blockquote> pour les citations plus longues et complexes

Et si vous pouvez renseigner la source de cette citation avec la balise <cite>, c'est toujours mieux !

Si l'anglais ne vous fait pas peur, vous trouverez l'intégralité des recommandations sur l'usage des citations sur le site du W3C.

Utilisez des tableaux structurés

L'utilisation de tableaux correctement structurés vous permet d'exposer des données complexes, tout en aidant les technologies d'assistance à les comprendre et mieux les retranscrire à leurs usagers.

Le point primordial ici, c'est l'entête du tableau, qui permet d'identifier à quoi correspondent les données de chaque cellule. Les lecteurs d'écran lisent chaque cellule une par une, avant de les connecter à l'entête correspondant. De cette façon, un malvoyant pourra consulter les données du tableau sans perdre leur contexte.

Exemple d'un tableau bien structuré avec une entête
Exemple d'un tableau bien structuré avec une entête

Les lignes directrices sur l'utilisation des tableaux se trouvent ici.

Enrichissez les médias avec du contenu textuel

Avec l'explosion du formats vidéo et podcast sur internet, les personnes rencontrant des difficulté d’audition ou de vision se sentent comme délaissés. Heureusement, il existe une solution simple pour inclure cette vaste audience dans votre stratégie de contenu: adapter chaque contenu multimédia sous forme de texte. Pour l'audio et la vidéo, vous pouvez faire cela de deux manières:

  • Les sous-titres (pour la vidéo)
  • La retranscription pour l'audio et la vidéo

Contrairement aux sous-titres, les retranscriptions ne doivent pas forcément être une adaptation mot pour mot de la vidéo. En revanche, elles doivent toujours couvrir l'essentiel des informations de votre contenu. Voici une méthode simple pour retranscrire un contenu multimédia:

  1. Créez un résumé du contenu
  2. Rattachez une description des visuels et des actions importantes (cela permet à l'utilisateur de mieux comprendre le contexte global du contenu)
  3. Incluez le texte qui s'affiche sur l'écran si celui-ci impacte le contexte global

Quand vous insérez une retranscription dans votre contenu, il est vivement conseillé qu'il soit précédé d'un sous-titre « Retranscription ». De cette façon, les utilisateurs des technologies d'assistance sauront rapidement où trouver la retranscription associée au contenu multimédia.

Rendons le web accessible

En prenant en compte l'accessibilité de vos contenus, non seulement vous élargissez votre audience en permettant aux personnes en difficulté de bien comprendre vos contenus, mais vous aidez aussi les moteurs de recherche à mieux interpréter vos œuvres et donc mieux vous référencer.

Gagnez des Bitcoins en partageant cette discussion

Vous gagnerez une commission de 10% (à vie) sur chaque nouvel inscrit.
Vous
Niveau 00 Karma0 Abonnés
Ecrivez ici

H1H2H3
BIU

A lire ensuite

Discussion générale
0 En ligne